(92) Meudon-la-Forêt

Tour de France de l'Énergie : piscine municipale de Meudon-la-Forêt

solairethermique redAfin de réduire les consommations énergétiques de la piscine municipale, un projet global comprenant la réfection de l’étanchéité en toiture, des travaux en chaufferie et la mise en place de panneaux solaires thermiques a été mené par la ville de Meudon.

Ce projet illustre la volonté de la ville de s’investir dans les énergies renouvelables : des panneaux solaires thermiques ont également été installés sur une crèche et plusieurs bâtiments à toiture terrasse plane ont été équipés de solaire photovoltaïque.

Pour réduire les consommations énergétiques de la piscine, une démarche « Négawatt » a été adoptée :

1) Sobriété : les besoins de chauffage ont été réduits grâce à une réfection de l’étanchéité en toiture (comprenant l’isolation thermique de celle-ci).

2) Efficacité : des travaux d’amélioration thermique en chaufferie ont été effectués afin d’améliorer la performance des équipements.

3) Énergies renouvelables : des panneaux solaires thermiques ont été installés sur la toiture.

Trois lots ont donc été lancés par les services techniques de la ville fin 2008. Les travaux se sont déroulés de juin 2010 à octobre 2010, avant une période de tests et de mise en service de l’installation solaire, qui fonctionne effectivement depuis le mois de janvier 2011.

 

Toiture

L’ancien isolant de la toiture (laine de verre) a été déposé car il était abîmé. L’étanchéité a été refaite et la toiture a été isolée avec du verre cellulaire (conductivité thermique de 0,042 W/m.K), d’une épaisseur de 10 cm, permettant d’atteindre une résistance thermique de 2,38 W/m².K.

 

Amélioration thermique

Des travaux d’amélioration thermique ont été conduits afin d’optimiser l’installation :

• Remplacement des 3 brûleurs gaz par des brûleurs à faible émission de NOx

• Remplacement des pompes de chauffage à débit constant

• Calorifugeage des conduits intérieurs et extérieurs

• Remplacement de la centrale de traitement d’air des vestiaires

• Mise en place d’une Gestion technique centralisée permettant une programmation et une supervision à distance, ainsi qu’un relevé automatique des consommations.

 

 Chaudiere red  Pompe red
 ARENE C. Bertolin  

Solaire

Des panneaux solaires thermiques ont été installés afin de préchauffer l’eau chaude sanitaire utilisée dans les douches. Ce choix a été fait en raison du relatif faible ensoleillement de la région. Le surplus éventuel était prévu pour basculer sur le bac tampon, pour préchauffer l’eau du bassin, mais ce dispositif a été relativement peu utilisé. La production solaire a en effet couvert 46% des besoins en eau chaude en 2010 et 33% en 2012, l’appoint étant couvert par les chaudières existantes fonctionnant au gaz naturel.

Les 110 m2 de capteurs plans ont été placés dans l’axe du bâtiment, pour respecter les contraintes des Bâtiments de France, et les calculs du bureau d’étude Tecsol. Un panneau d’affichage pédagogique a été placé à l’entrée de la piscine afin que le public puisse visualiser la production solaire et les émissions de gaz à effet de serre évitées. Enfin, un contrat de garantie de résultats solaires avec l’installateur, le fabricant de panneaux et la ville de Meudon permet de suivre par télécontrôle le bon fonctionnement de l’installation.

 solairethermique  MeudonPanno red

Pour l’heure, les calculs d’économies induites par ces équipements n’ont pas été réalisés. Cependant, alors que la fréquentation de la piscine croît régulièrement, les dépenses sont restées stables.

 

 

 

  • Coût de l’opération : 440 000 € HT (dont 123 000 € HT pour le solaire)

  • Subventions : ADEME (23 170 € HT), Région Île-de-France (44 000 € HT), Département des Hauts-de-Seine (26 000 € HT)

  • Surface des capteurs : 110 m²

  • Inclinaison : 30°

  • Taux de couverture solaire pour l’eau chaude sanitaire : 33% en 2012